90 célébrités
des Hautes-Pyrénées

Découvrez les biographies de 90 célébrités des Hautes-Pyrénées.

90 célébrités des Hautes-Pyrénées

Tous | A B C D E F G H J K L M N P R S T V
Il existe 1 noms dans ce répertoire qui commencent par la lettre N.
NARS François (1959-XXXX)
Maquilleur professionnel, photographe et iconoclaste

François NARS, est né en 1959 à Tarbes. Quand il était enfant, avec ses parents, il faisait énormément de balades et d’escalade dans les Pyrénées. Il aimait les lacs d'eau claire, le bruit des cascades. Biarritz, où il avait passé la plupart de ses vacances avec ses parents est aussi une grande source de souvenirs. Il a toujours gardé une nostalgie des embruns de l'océan et de l’air des Pyrénées. Dès son plus jeune âge, vers 12-13 ans, il développe une passion dévorante pour les magazines de mode et les mises en beauté qu’il y découvre mais également pour les grands couturiers, en particulier Yves Saint Laurent, à qui il voue une admiration considérable. Ce sont ses parents et grands-parents qui lui donnent ce goût pour l’art et en particulier sa mère Claudette, qui possédait sa propre collection de vêtements de créateurs et aussi ses deux grands-mères Léa et Ginette. Sa mère a été d’une aide précieuse dans sa carrière, notamment en l’introduisant dans le domaine du make-up et en l’aidant également à acquérir son premier emploi en tant qu'assistant de certains des meilleurs maquilleurs de Paris. L’influence de sa famille transparaît encore aujourd’hui à travers la passion de Nars pour l’architecture et les musées. Il est fasciné par les grands peintres des 18e, 19e et 20e siècles : de Picasso et les impressionnistes aux peintres modernes, parmi lesquels Rothko ou Mondrian. Après avoir obtenu son diplôme de l'école d’esthétique et de maquillage de l’Institut Carita à Paris, il s’engage dans une carrière plus que prolifique et riche de prestigieuses collaborations. Il travaille tout d’abord avec le photographe Paolo Roversi. Puis il part en 1984 poser ses valises à New York pour vivre pleinement sa passion pour le maquillage, sur les conseils de la célèbre styliste américaine Polly Mellen. Une ville, où il sera amené à travailler pour Harper’s Bazaar ainsi que pour le Vogue américain et italien. Ce sera le début d’une brillante carrière au fil de laquelle il travaille avec les top models les plus en vue de l’époque : Linda Evangelista, Cindy Crawford, Naomi Campbell ou encore Kate Moss dans les années 1990. Parmi ses nombreuses collaborations – marques, photographes, célébrités – on retrouve les créateurs Dolce & Gabbana, Marc Jacobs, Valentino…les photographes Patrick Demarchelier, Helmut Newton, Richard Avedon et tant de célébrités, dont Sharon Stone, Madonna, Isabella Rossellini, Anjelica Houston, Catherine Deneuve, Michelle Pfeiffer et dernièrement Bella Hadid. New York, où il vit toujours par intermittence, lui préférant la Polynésie française sur sa propre île privée “Motu Tane”, proche de Bora Bora, où il a vécu ces quinze dernières années. New York, fut un choix décisif pour sa carrière. Rapidement, il devient le maquilleur chouchou auprès de nombreux créateurs comme Marc Jacobs, et s’attire les faveurs de nombreuses stars comme Naomi Campbell, ou encore Linda Evangelista. Il a une approche très artistique du maquillage, le considérant comme un moyen de faire ressortir la personnalité de celle ou celui qui le porte. Il joue avec les couleurs pour accentuer le caractère et les traits du visage, créant ainsi des looks ultra modernes, tout en se tournant volontiers pour un travail du teint minimaliste. Et il s’est fait ainsi connaître pour son amour de la couleur et du style moderne. Au début des années 1990, il commence à s’interroger sur les limites du maquillage qu’il peut trouver dans le commerce en tant que maquilleur freelance. Son imagination va bien au-delà du maquillage proposé à l’époque, tant en termes de textures que de couleurs. En 1992, Il travaille pour la styliste Anna Sui et la chanteuse Madona pour le livre « Sex », qu’elle a écrit sous le pseudonyme de Dita. Au cours des deux années suivantes il continue à travailler pour Anna Sui, Versace et Marc Jacobs. C’est en 1994, que le maquilleur et photographe de talent décide de créer et de distribuer sa propre ligne de maquillage, et de fonder sa propre marque éponyme NARS Cosmetics, composée alors uniquement de douze rouges à lèvres, initialement vendus chez Barney’s à New York. Fasciné par la couleur et les textures, il choisit lui-même chaque teinte avec un soin méticuleux et se plie en quatre pour proposer des produits innovants à la qualité exceptionnelle. Cette entreprise française de cosmétiques et de soins de la peau, compte aujourd’hui de nombreux produits de référence pour les maquilleurs professionnels comme le célèbre « blush Orgasm », blush aux reflets scintillants, une référence dans le maquillage, au monde et l’un des produits phares les plus vendus de l’enseigne, et ayant reçu consécutivement par Sephora le prix de meilleur blush pour les années 2006, 2007 et 2008. Le maquilleur se distingue également par ses talents de photographe, domaine dans lequel il évolue depuis 1996, et qu’il a notamment mis en lumière dans différents livres dédiés. Il est devenu photographe pour créer l’identité visuelle des campagnes Nars Cosmetics. S’il n’avait pas été maquilleur, il serait assurément photographe. La photographie étant devenue rapidement une passion à part entière pour lui. Il a publié plusieurs ouvrages de photos, et depuis il shoote les clichés de ses publicités. Il fera des shootings pour les grands magazines, Vogue Paris, Vanity Fair, Harper Bazaar’s, Elle ou Marie Claire entre autres. Il a collaboré avec les plus grands photographes entre Paris et New York, de Richard Avedon à Helmut Newton en passant par Steven Meisel, Paolo Roversi, Irving Penn, Patrick Demarchelier, Bruce Weber, Sarah Moon, pour ne citer qu’eux. Depuis lors, NARS a créé divers produits de beauté à usages multiples et est maintenant une filiale de Shiseido. Bien que la société ait été vendue à Shiseido en 2000, Nars reste directeur artistique de l’enseigne, photographe interne et rédacteur publicitaire pour sa marque. A l’occasion d’une interview accordée au magazine Marie-Claire, il confiera : « Si j’étais resté dans la montagne, je ne serais pas ce que je suis. Plus que de la chance, pour réussir là où on le souhaite, il faut avoir du culot, se tracer une ligne de conduite et s’y tenir. Il faut aussi, j'en suis sûr, beaucoup de passion et, parfois, un peu de patience. La passion est très importante. Le jour où vous perdez la passion, il faut se retirer tout de suite, retourner dans les montagnes, et reprendre les randonnées... Heureusement, j’ai encore beaucoup de passion et de choses à dire, donc la rando ça n'est pas pour tout de suite ! ». En 2016, la marque sort la collection de rouges à lèvres semi-mats Velvet Lip Glide. Aujourd’hui, les produits de maquillage et les soins de la peau sont disponibles dans de nombreuses parfumeries, notamment chez Sephora, mais également sur la boutique en ligne officielle. La marque fait partie du groupe Shiseido, auquel appartiennent également les enseignes Serge Lutens, Narciso Rodriguez, Elie Saab, Zadig et Voltaire. Vingt ans après, nous ne pouvons que témoigner du succès de l’entreprise, succès qui vient sans doute du fait que malgré le rachat en 2000 de la marque – par le groupe Shiseido – François Nars en est resté le directeur artistique et prend encore toutes les décisions. En 1999, il publie un livre de photographies « X-Ray » dans lequel il capture la beauté, le style et la personnalité de ses modèles. S’en suivra en 2001 « Makeup Your Mind (Maquillage Votre Esprit) », une leçon de maquillage donnée à travers des dizaines de photos des tops les plus connus, maquillés par ses soins. Puis plus récemment, le sublime livre « François Nars ». 2019, fut encore une année pleine de nouveauté pour la marque puisque François Nars a décidé de lancer son tout premier parfum, en plus des jolies collections à venir ! Le parfum Audacious, créé en partenariat avec la célèbre parfumeuse Olivia Gicobetti, signature de François Nars, qui présente des notes de tête de frangipanier blanc et de fumée d’encens, s’accordant à la fleur de tiare et au bois de santal. Pour célébrer cette success-story à l'américaine et saluer le travail acharné de ce citoyen d'exception, la France a donc décidé de lui décerner en 2016 sa plus haute distinction civile : la Légion d'honneur. Une récompense qu'il a reçue avec modestie et émotion au cours d'une cérémonie intime animée par Bénédicte de Montlaur, conseillère culturelle de l'Ambassade de France et Ariane Daguin, ancienne lauréate. "Je suis incroyablement humble et fier de recevoir ce prestigieux prix, c'est l'un des plus grands moments de ma carrière. La France est ma patrie et aura toujours une place spéciale dans mon cœur. Je suis vraiment honoré", avait-il déclaré dans un court discours de remerciements.